Florithérapie – 2

Début juillet 2018 s’est ouvert sur mon premier « stage terrain » de florithérapie

Planifié depuis février, j’avais hâte d’y être, de vivre, de ressentir dans mon corps – mes corps – cette expérience. Ce n’est pas mon premier stage sur les élixirs floraux, loin de là, mais c’est le premier où je suis allée fouler le sol sacré qui donne naissance aux fleurs utilisées pour les élixirs floraux. J’étais dans le Vercors, près de Grenoble. Le Vercors est resté très sauvage dans sa nature. Il s’y trouve une majorité des fleurs de Bach et des fleurs issues de la recherche contemporaine élaborées par le laboratoire DEVA, situé à Autrans.

Impatiente et en même temps intimidée à l’idée de faire ce stage, j’avais réservé le plus tôt possible pour l’ancrer le plus tôt possible dans la réalité et me donner toutes les chances pour y participer.

Bien que j’avais déjà rencontré sur mon chemin des fleurs qui servent aux élixirs, j’avais hâte d’être accompagnée pour les rencontrer différemment. J’avais hâte de recevoir cette transmission de connaissances de maîtres en la matière, aussi bien celle du territoire que de la rencontre elle-même avec la fleur. Celle-ci se déroulant sur un autre niveau que celui du plan purement physique.

Intimidée car cela fait un bout de temps que j’avais envie de le faire et la question intérieure de « suis-je capable de? » est revenue souvent. Un élixir pour reprendre confiance en mes capacités m’a été utile à ce moment-là.

Les lignes qui vont suivre sont le partage d’un ressenti personnel, d’une expérience reliée à ce que je suis.

L’expression des émotions n’a pas toujours été mon fort même si j’ai toujours été très émotive et sensible. C’est ce chemin de connaissance qui m’a amenée à connaître les fleurs et à savoir les utiliser. Et aujourd’hui, à être passionnée par leur découverte toujours renouvelée.

Cette expérience est par conséquent profondément reliée à ce que je développe avec les Fleurs pour aider le plus grand nombre d’entre vous qui me lisez et/ou qui venez me voir pour un accompagnement global avec la Naturopathie.

Cet article n’a pas pour but d’être exhaustif, il est plutôt une ouverture sur l’Univers des Fleurs et des Elixirs Floraux.

L’élaboration d’un élixir

Les Fleurs ont chacune une vibration particulière. On peut comparer cela à l’émission d’une énergie que les autres espèces vivantes sur Terre, peuvent percevoir et recevoir. Un peu comme chacun d’entre nous émettons une énergie de base, puis en fonction de notre humeur du jour.

Faire un élixir de fleur, c’est un peu comme capter cette vibration par l’intermédiaire des cinq éléments et la rendre disponible à l’intérieur d’un flacon.

Notre formateur nous a précisé que notre outil le plus précieux, c’est notre présence consciente pour, d’une part, reconnaître lors de la balade la fleur qui servira à élaborer l’élixir du jour. D’autre part, pour l’élaboration même de l’élixir. Dame Nature se charge du reste et nous offre ses Quatre Eléments: la Terre, l’Eau, le Feu, l’Air.

Sans présence consciente pas d’accès à nos ressentis, la barrière du mental fait barrage. Un temps de méditation m’a permis de faire le vide et de rentrer dans une dimension plus calme, où mes sens étaient plus « aiguisés ». Je suis, ainsi que tout le groupe, dans la reconnaissance et dans l’observation de la Nature. Je laisse place à cette part d’invisible que nos formateurs connaissent bien et que j’apprends, juste.

Les Quatre Eléments sont indispensables à l’élaboration d’un élixir. Ces éléments font partie de la fleur elle-même, et participent à la vie et à la vitalité de la fleur, sans quoi, sa vibration ne serait plus celle qui a été perçue. C’est ainsi que les élixirs sont préparés à l’endroit où pousse la fleur, le matin de bonne heure.

Comme le principe universel « Tout est dans tout », les éléments s’interpénètrent:

  • La Terre est l’élément sur lequel la fleur a poussé. Le matin, la Terre se réveille et fait bénéficier de cette énergie matinale à la préparation.
  • L’Eau a nourri la fleur. Elle se matérialise par la rosée du matin et elle permet « l’infusion » de la fleur dans le bocal en verre.
  • Le Feu matérialisé par le Soleil permet la pousse de la plante et sa solarisation pour la préparation de l’élixir (ce que je nomme l’infusion)
  • L’Air fait bénéficier de sa fraicheur matinale et de sa pureté à l’élaboration de l’élixir.

Mais…, Tout cela sans le Cinquième Elément, la présence consciente du préparateur, « l’association sacrée » de l’élixir ne se fait pas. 

Tout est Alchimie, les différents éléments s’interpénètrent pour élaborer un « Tout qui est plus grand que la somme des parties ». De mon côté, les ressentis sont un mélange entre la sensation de vivre un moment (très) important de & pour ma vie, où la magie et la gratitude s’entremêlent joyeusement.

De notre présence consciente, nous avons cueillis la fleur avec nos outils précieux prévus pour cela : les cristaux de roche. Puis nous l’avons posée à la surface de l’eau et attendu patiemment que l’alchimie des éléments s’opèrent grâce au Soleil, à l’Air, à l’Eau et à la Terre.

Quelques heures plus tard, la solarisation finie, nous l’avons « cueillie », mise en flacon et l’avons « dynamisée » chacun notre tour pour accompagner de notre présence consciente le processus alchimique jusqu’au bout. Cette préparation se nomme l’élixir-mère. Celui-ci servira aux élixirs vendus.

 

 

Argentée & Sacrée, l’Alchémille Argentée a accompagné mon été

L’Alchémille Argentée a été la fleur de notre cueillette. Un cadeau du ciel; selon les souvenirs de nos formateurs, elle n’avait pas été cueillie depuis quelques années. Le message de l’Alchémille Argentée est très particulier fort, puissant et doux à la fois.

L’Alchémille Argentée est une fleur issue de la recherche contemporaine, elle nous parle de la dimension de la Féminité dans toute ses dimensions.

Quelques mots sur sa forme

De part sa forme, elle est passée d’abord (vraiment) inaperçue à mes yeux. C’est mal la regarder que de s’arrêter à ce premier degré. De plus près, il est nécessaire de s’approcher tout prêt pour remarquer qu’elle revêt un manteau argenté sur l’envers de ses feuilles. Un manteau argenté, quelle poésie! Un manteau argenté dont le reflet est perceptible en fonction de l’orientation vers la lumière. Ce manteau est visible sur le dessus de la feuille en laissant apparaître un fin liséré qui parait blanc sur tout le pourtour de la feuille. En fait, si on veut bien s’attarder un peu, sa couleur apparaît argentée comme un rappel de son côté caché. J’en étais très émue, et en vous l’écrivant encore, j’ai un frisson qui me parcourt le dos et l’émotion qui monte à mes yeux.

Comment est-ce possible qu’une fleur puisse revêtir un duvet argenté? En moi-même tout un tas de questionnements: « Il n’y a pas que le métal « argent » et les fioritures de nos accessoires qui sont argentés? la Nature l’a créé aussi chez les plantes ». Je ris de moi-même, je me sens penaud et remplie de joie en même temps.

J’ai appris tellement de choses en observant les choses qui me paraissaient « insignifiantes » lors de ces quelques jours de stage. Alors que je pensais déjà regarder les choses d’assez près… J’ai été remise à ma place :-), j’étais profondément heureuse que différents niveaux de lecture s’ouvraient à moi.

Ses fleurs sont si petites qu’elles sont à elles seules un monde entier et une porte d’entrée vers l’infiniment petit. J’aurais voulu avoir une loupe de botaniste à ce moment-là pour l’observer avec mes yeux. Encore une fois, je n’avais pas activé les bons yeux, d’emblée.

De découverte en découverte, j’allais le coeur de plus en plus ouvert aux merveilles de Dame Nature avec une confiance persévérante.

Le message de l’Alchémille Argentée

Les dimensions de la Féminité sont profondes, intimes. Cette appréciation est issue de mon expérience personnelle. Certaines notions ne sont pas évoquées dans le livre de référence de Philippe Deroide.

De part sa finesse de forme et son humilité d’apparence, l’Alchémille Argentée m’évoque la douceur d’une mère, sa dimension aimante et sa protection infinie.

Son « duvet argenté » m’évoque clairement un lien « surnaturel », un lien avec le Divin. L’Alchémille Argentée nous relie à la Terre-Mère Gaïa. Sans elle, nous ne serions pas là. Et aussi aux vertus de la « Mère universelle »: protectrice, réparatrice, apaisante, aimante.  

Son liséré d’apparence blanche et qui est en fait argenté, nous amène à voir le côté caché de la fleur, le côté féminin.

La fleur nous invite à regarder la finesse de tout ce qui est caché en apparence et qui en fait là, sous nos yeux de « non-voyants ».

Dans ces dimensions, l’Alchémille Argentée va aider les personnes:

  • qui souffrent de l’absence de lien maternel ou de ne pas pouvoir se connecter (ou avoir pu) à leur enfant dans l’élan d’amour d’une mère
  • qui souffrent de l’incapacité de se lier à leur partie féminine de leur être dans ses dimensions d’attention, de douceur, de protection, de création
  • qui souffrent de relation difficile avec autrui ou de distance
  • nous aide à retrouver la capacité d’aimer
  • qui souhaitent développer leur lien avec la dimension sacrée de la féminité, à l’archétype féminin dans son aspect procréateur 

 

Fleur de mon été: l’Alchémille Argentée 

Trois jours de stage qui se sont prolongés tout au long de l’été.

Du plateaux du Vercors aux Pyrénées, l’Alchemille m’a accompagnée durant cet été dans les Hautes-Pyrénées jusque très haut. Surprise et pleine de gratitude de la voir entre les pierres et les rochers sur le chemin de mes randonnées. Encore une fois, je ne pensais pas qu’elle pouvait loger si haut.

Si, si, elle était là, pour me guider, peut-être? Sans aucun doute! et je découvre encore son message, dont une partie est relaté dans cet article.

L’utilité des fleurs et des élixirs floraux en Naturopathie

Plus qu’une roue de secours pour les urgences, les élixirs floraux et les Fleurs aident à nous faire cheminer vers & dans la connaissance de nous-même. Elles aident à nous faire prendre conscience de toutes nos qualités déjà en nous. Certaines qualités étant plus développées que d’autres, certaines sommeillant plus que d’autres.

Les élixirs floraux accompagnent l’individu qui souhaite progresser et améliorer, non seulement son hygiène de vie; mais aussi faire un chemin vers la connaissance de lui-même (1).  Car les deux sont liés. L’un ne va pas sans l’autre, puisque tout est réuni dans un même corps ! 

Les élixirs floraux nous font avancer vers la meilleure version de nous-même à condition d’y prêter de l’attention. Comme toute démarche: persévérance, attention et joie sont parmi les clés à développer et à nourrir au quotidien, même quand le temps est maussade et gris.

Par ailleurs, les élixirs floraux nous amènent à toucher du doigt et comprendre que nous avons un lien très fort & réciproque avec la Nature. Celui-ci est à « nourrir » en prenant soin de la Terre quel que soit l’endroit où nous nous trouvons. 

De part l’accompagnement en Naturopathie que je propose, j’aspire toujours à lier ces dimensions qui me semblent essentielles aujourd’hui.

Les consultations en florithérapie uniquement sont possibles aussi.

Pour prendre rendez-vous en naturopathie ou florithérapie : c’est ici.

Le prochain atelier sur le sujet est le dimanche 7 octobre de 10h à 12h30, plus d’informations ici.

Je souhaite que cet article ait pu vous apporter des notions plus approfondies sur les élixirs floraux et vous a donné envie de les essayer. Pour en savoir plus sur l’historique, la posologie, voici le lien vers mon premier article sur le sujet: Le Message des Fleurs ….ou la Florithérapie – 1

 


Pour en savoir plus, Notes & Bibliographie:

Notes :

1 – Cela peut se faire en parallèle d’un travail de psychothérapie. Je vous orienterai vers l’un de mes confrères ou consoeurs.

Bibliographie:

  • Les élixirs floraux de Philippe Deroide, DEVA Éditions (très beau livre que je vous conseille si vous souhaitez en savoir plus sur les fleurs contemporaines et si vous utilisez déjà les fleurs de Bach, réédition)

Photos personnelles de stage & voyages